Le retour des roses... Malheureusement avec la baisse de la luminosité, les boutons mettent du temps à s'ouvrir et les pluies les abiment vite. Tant pis on en profite quand même une dernière fois avant que le jardin s'endorme pour de longues semaines et que le givre viennent transformer les roses en bonbons givrés.

Boscobel. Un de mes petits chouchous qu'on ne présente plus. Au jardin depuis moins de 2 ans, il a triplé de volume et semble se plaire.

boscobel

boscobel

Bukuvu qui nous offre une belle tonalité rouge. Ce rosier fils de Rush devrait surplomber le mur de cloture à terme. Pour le moment sa croissance est très lente, une soixantaine de centimètres. 

bukuvu

 Papa Meilland. Au jardin depuis moins d'un an il nous a offert une belle floraison pour cette première année. Hâte de le voir évoluer. Ses roses sont un peu foncées mais si parfumées....

papa meilland

Iceberg.

ICEBERG

Ce rosier qui est réputé fragile et peu résistant aux maladies. Il semble se plaire chez moi. Il est très floriflère et pour le moment aucune trace d'odium, rouille ou autres festivités. J'en possède deux exemplaires, un grimpant et un buissonnant. Le Buissonnant est beaucoup plus beau. Je crains que le grimpant ne reçoive pas assez de soleil. J'hésite à le changer de place.

Claire Austin. je l'ai déja dit plusieurs fois, ce n'est pas mon préféré et pourtant j'adore les roses anglaises.

Ses fleurs regardent toujours le sol. Il m'offre pourtant cette semaine sa plus grosse rose. Peut être qu'avec un peu de patience il saura conquérir mon coeur de jardinière (impatiente!)

IMG_9134

On continue dans le blanc (pas fait exprès!) avec Champagne au Mont d'Or

champagne au mont d'or

Ce rosier au port très compact m'offre pour le moment une rose à la fois, point trop n'en faut! Je lui pardonne car j'apprécie la forme pleine de ses fleurs en chou et sa couleur. Il est au jardin depuis 2 ans, il a eu du mal à démarrer donc on va se montrer patiente.

Line Renaud qui se reveille enfin. Il n'a pas été très florifère au printemps. je crains l'avoir taillé trop tardivement. L'an passé Il a donné énormément jusqu'en novembre.

IMG_9132

Son feuillage est sain, il a encore quelques semaines pour se rattraper.

Léonard de Vinci, un rosier tige présent depuis 2 ans également. Rien à redire, très belle floraison, pas sensible aux maladies.

léonard de vinci

Crazy fashion qui se réveille également. Sa floraison 2015 est passée quasi inaperçue....Attaque de pucerons en mai, sécheresse en juillet - aout, le pauvre on lui pardonne!

IMG_9050

 Je pense le marier avec bouquet parfait ou enfant d'orléans prochainement

Alexandra of Kent dans le massif "rose" créé au printemps (je n'ai pas encore fait de poste sur ce massif il faut que j'y pense) 

IMG_3787

Louis de Funés, un peu flashy et des fleurs qui fanent vite, dommage, mais je le garde car comme chacun sait je ne jete rien!

IMG_3788

 Pomponella. au jardin depuis un an, il a bien grandit dépassant les 80 cm. j'aime beaucoup ces boutons en forme de gros bonbons roses.

pomponella (2)

 Asta von papart, un boubon de 1909, grimpant il devrait un jour atteindre 2 à 3 mètres

asta von papart

Ce rosier est au jardin depuis février 2014 et c'est sa 1ère fleur! rien n'est jamais perdu. A l'origine il était installé trop à l'ombre. je l'ai déplacé il y a un an dans le grand massif. Il n'a rien donné au printemps se contentant de pousser (c'est déja pas mal!). j'ai à présent tout espoir pour 2016. Il doit faire 50 cm pour le moment. Il n'est pas près de recouvrir la structure en bois.... là encore patience!

Pour finir le rosier Lambert Wilson acheté à la fin du printemps dernier. il n'a pas arrêté de fleurir de l'été. j'aime beaucoup ses fleurs simples qui me font penser à celle de Yann Arthus en bien plus clair.

christophe wilson

 Il reste encore des roses à venir chez Jubilee, Yves Piaget, the pilgrim, Mme Meilland. espérons que la douceur des derniers jours perdure encore afin que j'en profite jusqu'au bout!